Abonnez-vous à la lettre
de l'échelle inconnue

Prenez-contact avec nous

Champ vide.

menu
"ÉCOUTE LE GALOP DE TA MAISON QUI APPROCHE"

Par Lucie Van de Moortel, mardi 26 janvier 2016, Western

dispositif sonore migrant dans les bibliothèques de l'intercommunalité du pays brionnais

Echelle Inconnue vous invite à faire un sieste nomade et sonore dans les bibliothèques du pays brionnais

« On dit que la terre tourne alors j'attends que ma maison passe par ici. » Voilà l'épigraphe du roman Don Quichotte de la démanche que son auteur, Victor-Lévy Beaulieu, attribue au lumineux poète voyageur, errant peut-être, dépressif sans doute, Malcom Lowry. Synthèse d'un monde agité et déprimant sur lequel on n'aurait aucune prise et qui nous condamnerait à l'attente. Celle d'être enfin soi, chez soi !

Mais voilà « nous avons l'art pour nous sauver de la vérité ! » Pour un moment, au milieu des livres, allongeons-nous et écoutons les tentatives de recomposer des issues, des échappées, des fuites où des voyages.

Cinq oreillers sonores content une autre ville, un autre monde, mouvant. Cinq litières vous convient à un voyage, pour l'instant immobile, avec le royaume sur roues au travers des mots de Cendrars, Makhno, Babel, Abd el-Kader, Jules Vernes, Maïakovsky, Vertov, Elsa Triolet, Radaev… Mais aussi ceux de vos voisins souvent invisibles.

Une sieste attentive à d'autres échos du monde.
INFORMATIONS PRATIQUES :

Déplacement de l'installation :

Médiathèque de Brion :

du 16 février au 03 mars (inauguration le 16 février à 18h) et du 19 au 27 mai (sous réserve)

Bibliothèque de Neuville sur Authou :

du 04 mars au 24 mars (inauguration le 04 mars à 18h)

Bibliothèque du Bec-Hellouin :

du 25 mars au 18 Avril (inauguration le mercredi 06 avril à 18h)

Centre Culturel St eloi de Fourques :

du 19 avril au 19 mai (soirée de clôture le 17 mai à 18h)

Médiathèque de Brionne :

du 19 au 27 mai

Cette installation, créée par Echelle Inconnue, est organisée dans le cadre du projet Mouv'en Risle (description du projet sur le site de l'intercommunalité du pays brionnais.)
http://www.ccrc-brionne.fr/au-quotidien/actions-culturelles/

Avec le soutien de : L'intercommunalité du pays brionnais, la Ville de Brionne, La DRAC Normandie, La Caf, le Département de l'Eure, La Fondation Abbé Pierre et L'Éducation Nationale Les acteurs culturels invités pour le projet Mouv’en Risle sont : La Compagnie Beau Geste, l’Association CHAM et Le groupe Echelle Inconnue

tag : architecture Brionne dispositif Exposition habitat leger et mobile installation sonore mobiles ville mobile

Réalisation : Échelle inconnue

MAKHNOVTCHINA
MAKHNOVTCHINA
Makhnovtchina est un repérage actif des nouvelles mobilités urbaines et périurbaines à l'heure des grands projets de métropolisation. C'est un atelier itinérant de production participative d'images (fixes, vidéos, ou multimédia), de textes, de cartes, de journaux, « Work in progress ». Ce travail mené par des architecte, géographe, créateur informatique, sociologue et économiste vise à terme la proposition d'architecture ou d'équipements mobiles et légers. Ce travail vise, en outre, à explorer les futurs vides ou terrae incognitae que créent ou créeront les métropoles. Il propose une traversée du terrain d'accueil pour « gens du voyage » au marché forain en passant par les espaces des nouveaux nomadismes générés par la déstructuration des entreprises, notamment de réseau (EDF, GDF, France télécom...), ainsi que par les campings où, faute de moyens, on loge à l'année. Une traversée, pour entendre comment la ville du cadastre rejette, interdit, tolère, s'arrange, appelle ou fabrique la mobilité et le nomadisme. Ce projet de recherche et de création s'inscrit dans la continuité de certains travaux menés depuis 2001 : travail sur l'utopie avec des « gens du voyage » (2001-2003), participation à l'agora de l'habitat choisi (2009), réalisation d'installation vidéo avec les Rroms expulsés du bidonville de la Soie à Villeurbanne (2009) et encadrement du workshop européen « migrating art academy » avec des étudiants en art lituaniens, allemands et français (2010). Il tente d'explorer les notions de ville légère, mobile et non planifiée avec ceux et celles qui les vivent.